Urbain

Si un tel scénario venait à se confirmer, aucune région de la planète ne serait épargnée, et de nombreuses villes pourraient être englouties par les flots. Les premières concernées étant, bien entendu, les cités côtières. Cette étude est donc un nouvel appel pour lutter contre le réchauffement climatique, car même si l'accord de Paris est respecté par tous les pays signataires, les scientifiques affirment que l'eau montera malgré tout d'environ un mètre et la température moyenne augmentera de 2 degrés avant 2100. Le tout pour des conséquences qui restent dramatiques.